La différence entre la localisation et la transcréation

La différence entre la localisation et la transcréation

La localisation et la transcréation sont deux processus différents dans le domaine de la traduction qui consiste en l’adaptation de contenus dans une autre langue. Pour qu’un contenu soit accessible sur un nouveau marché dans une langue donnée, les deux techniques sont nécessaires. Cependant, elles ont chacune une approche et un objectif différents.

Qu’est-ce que la localisation ?

On définit la localisation comme le processus d’adaptation d’un contenu particulier à des caractéristiques culturelles et sociales qui définissent un marché donné. En d’autres termes, la localisation repose sur le processus qui vise à rendre un texte étranger plus proche du marché « local ».

Objectifs et utilisations de la localisation

Lorsque l’on souhaite transformer un contenu dans une autre langue pour viser un nouveau marché qui possède des caractéristiques culturelles et sociales particulières, la localisation est essentielle pour adapter ce contenu aux aspects culturels qui définissent ce marché. Ainsi, l’objectif principal de la localisation est de transformer un contenu pour que le public du marché cible puisse s’identifier à celui-ci.

L’importance de la localisation repose précisément sur les caractéristiques culturelles auxquelles le contenu doit être adapté. Il est bien connu que chaque marché, c’est-à-dire chaque pays, a un public particulier qui répond uniquement aux messages auxquels il s’identifie culturellement. Si l’on veut s’adresser à un public spécifique, la localisation est essentielle dans le processus de traduction. Mais dans quel cas est-elle utilisée ? La localisation peut être utilisée pour une infinité de contenus, tels que les jeux vidéo, les affiches, les sites Internet, les logiciels ou les contenus audiovisuels et/ou graphiques. Ce processus est aussi utilisé pour localiser différents marchés, même s’ils partagent la même langue, comme dans le cas du français en France, en Belgique ou en Suisse.

La différence entre la localisation et la transcréation

Crédit photo : Joe Yates sur Unsplash

Qu’est-ce que la transcréation ?

Le terme transcréation vient du mot anglais transcreation, un concept qui fait référence à l’association de la traduction et de la création. Lorsque l’on transcrée un contenu, il ne s’agit pas de simplement traduire le texte, mais de transformer le message pour l’adapter à ce nouveau marché cible. La localisation est un processus qui fait partie intégrante de la transcréation et qui est nécessaire à la transcréation d’un message, puisqu’il faut adapter le contenu selon les sentiments, les émotions et les aspects culturels du nouveau public cible.

Objectifs et utilisations de la transcréation

L’objectif principal de la transcréation n’est donc pas d’adapter, mais de transformer le message afin qu’il corresponde au nouveau public cible. On utilise la localisation pour définir les aspects culturels du public en question et on transforme le message pour que le public puisse s’identifier à celui-ci, en matière de sentiments, d’émotions et d’aspects culturels. La transcréation est un processus que l’on utilise surtout dans les domaines du marketing et de la publicité et que l’on emploie pour transformer une grande variété de contenus, des contenus écrits aux contenus audiovisuels ou graphiques.

En somme, on pourrait dire que la transcréation ne se limite pas à une simple traduction, mais elle crée une nouvelle version du message entièrement transformée en fonction du nouveau public.

Quelles sont les différences entre la localisation et la transcréation ?

Bien que la localisation est utilisée dans le processus de la transcréation, il y a des différences entre ces deux concepts. Premièrement, alors que la localisation connecte le message au public cible, la transcréation ne fait pas que de relier, mais elle vise à le stimuler. Deuxièmement, bien qu’avec la localisation le niveau de relation avec le public est remarquable, la transcréation va plus loin, afin que sa relation soit plus importante avec les destinataires du message. Aussi, avec la transcréation, on ne traduit pas mot à mot, même si ce n’est pas ce qu’on fait d’habitude, mais son intention est centrée sur la transmission de l’idée de base du message, en tenant compte des sentiments et des émotions que le message initial évoque. En d’autres termes, c’est comme si le message était écrit directement dans la langue cible, sans passer par le processus de traduction.

En conclusion, la localisation est un processus qui sert à définir les aspects culturels du nouveau public, alors que la transcréation utilise ces aspects culturels pour transformer le contenu et pour que le nouveau public s’identifie à celui-ci.


Vous avez besoin d’une localisation ou d’une transcréation ?

Vous avez besoin d’un traducteur de langue maternelle spécialisé en transcréation pour votre campagne de marketing ? Vous recherchez un traducteur pour traduire et localiser votre contenu publicitaire ? Contactez-nous par le biais du formulaire suivant et nous vous ferons parvenir, dans les meilleurs délais, un devis pour une traduction professionnelle sans compromis.

Cliquez ici ou faites glisser des fichiers dans cette zone pour les charger. Vous pouvez joindre jusqu’à 5 fichiers.

Tags:
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
sanscrit
info+gravatar@sanscrit.net