Lapsus dans la traduction audiovisuelle (I) : Les Simpson

Il est assez fréquent de trouver des lapsus dans les traductions de produits audiovisuels. En quoi consistent réellement ces erreurs linguistiques et pourquoi se produisent-elles ? Nous répondrons à ces questions en analysant un lapsus extrait du doublage en espagnol d’un chapitre des Simpson.

Bien qu’il n’y paraisse pas à première vue, il est assez fréquent que les traducteurs et les interprètes, même ceux d’un haut niveau professionnel, commettent des lapsus, c’est-à-dire des fautes d’expression orale ou écrite dues à une erreur ou à une inattention. La plupart du temps, le public ne s’en rend pas compte, car il s’agit de petites erreurs sans importance qui ne modifient pas en soi le message traduit. Toutefois, il existe des erreurs de traduction facilement identifiables qui peuvent être très graves ou donner lieu à d’importants quiproquos. Ces lapsus sont si notoires qu’ils finissent par être au centre des conversations de beaucoup de personnes, si bien que les médias, notamment la télévision et la presse, s’en font l’écho. Ainsi, à titre d’exemple, j’aimerais vous parler d’un réel lapsus de traduction que j’ai détecté en regardant une série originale en langue anglaise doublée en espagnol. Nous connaissons tous la fameuse série d’animation américaine Les Simpson, connue pour son irrévérence, sa franchise et son mordant, ainsi que pour sa critique féroce et directe de la société américaine d’aujourd’hui. Dans l’un des chapitres, un soldat se rend à l’école primaire de Springfield pour prérecruter des élèves. En aparté, ce soldat demande au directeur Skinner, qui a combattu au Vietnam, s’il aimerait retourner dans l’armée, ce à quoi il répond ironiquement : « ¿Por qué no me muerde? » (qui se traduirait en français par « Pourquoi ne me mordez-vous pas ? »). Tout d’abord, la formulation de cette question n’est pas naturelle en espagnol (ni même en français) et n’a pas beaucoup de sens dans le contexte dans lequel elle est posée. Il s’agit de toute évidence d’une erreur de traduction, mais laquelle ? Dans la version originale, Skinner dit : « Why don’t you bite me? ». Cette question a été traduite littéralement par « ¿Por qué no me muerde? » (« Pourquoi ne me mordez-vous pas ? »). C’est bien ici, dans cette traduction littérale, que se trouve l’erreur. Bite me! est une expression vulgaire et agressive qui peut être traduite par « Va te faire enculer ! », « Lèche-moi le cul » ou d’autres jurons du même acabit. Par conséquent, la bonne traduction espagnole de la question de Skinner devrait être : « ¿Por qué no se va a la mierda/me come los huevos? » (« Et si vous alliez vous faire foutre ? ») ou, directement, « ¡que le den (por culo)! » (« Allez vous faire enculer !) ou « ¡váyase a la mierda! » (Allez vous faire foutre ! »).

Concernant les produits audiovisuels, peut-on modifier une traduction pour une raison liée à l’âge du public cible, à sa culture, à sa religion, à son idéologie, etc. ?

Il faut toutefois rappeler que Les Simpson est une série d’animation diffusée à une heure de grande écoute et qui est donc regardée par de nombreux enfants. Par conséquent, il serait malvenu et de mauvais goût d’utiliser l’une de ces traductions grossières et vulgaires, même si elles sont toutes correctes. Cela soulève deux questions très intéressantes qui méritent une réflexion posée et approfondie. D’une part, la traduction « Pourquoi ne me mordez-vous pas ? » est-elle vraiment un lapsus ou une adaptation (dans ce cas, pour les enfants) voulu par l’entreprise chargée du doublage en espagnol des Simpson ? Puis la question suivante : concernant les produits audiovisuels, peut-on modifier une partie du scénario original, et dès lors sa traduction dans une autre langue, pour une raison liée à l’âge du public cible, à sa culture, à sa religion, à son idéologie, etc. ? Est-il légitime et correct de le faire ou non ? [Caption ID= »attach_35624″ align= »aligncenter » width= »640″]Lapsus dans la traduction audiovisuelle (I) : Les Simpson Crédit photo : Stefan Grage sur Unsplash[/caption]

Pour rester fidèle à l’insolence et au langage familier des Simpson, tout en employant un vocabulaire approprié pour les enfants, on aurait pu traduire « Why don’t you bite me? » par « Laissez-moi tranquille ! », « N’y songez même pas ! » ou « Même pas en rêve ! ».

Si l’on souhaitait rester fidèle à l’insolence et au langage extrêmement familier qui caractérisent Les Simpson, tout en employant un vocabulaire approprié pour les enfants, on aurait pu traduire « Why don’t you bite me? » par une autre expression ironique en espagnol qui, comme l’original, montrerait le mécontentement de Skinner à l’égard de la proposition que lui fait le soldat de se réengager. « Laissez-moi tranquille ! », « N’y songez même pas ! », « Même pas en rêve ! », « Allez vous faire voir ! » (si tant est que l’on puisse utiliser cette dernière avec des enfants) sont des options qui conservent l’esprit et le sens de l’expression originale et qui, en outre, sont très équivalentes en termes de longueur. Elles permettent, par ailleurs, une bonne synchronisation des lèvres dans la version doublée en espagnol.

Certains lapsus peuvent être dus à une étourderie, mais la plupart sont le résultat du peu de temps accordé par les plateformes de streaming aux traducteurs et aux acteurs de doublage pour effectuer leur travail. Les erreurs que l’on rencontre dans le doublage en espagnol de fameuses séries Netflix et HBO en sont la preuve.

Il est fort probable que le traducteur ait pu commettre ce lapsus en laissant par inadvertance la traduction littérale ou tout simplement pour avoir dû effectuer le travail à la hâte. Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Dernièrement, Netflix a fait la une à cause d’erreurs de doublage commises dans l’une de ses séries les plus emblématiques. Ainsi, qui ne se souvient pas du fameux lapsus « Sicansíos » (« She can’t see us! ») commis lors du doublage en espagnol du troisième épisode de la 8e saison de Game of Thrones ? À cause de cette erreur, HBO a fait la une de l’actualité et a été sous le feu des critiques pendant plusieurs semaines, en raison des conditions de travail difficiles auxquelles sont soumis les professionnels des langues. Bien que certaines erreurs puissent être dues à une étourderie, la plupart sont le résultat du peu de temps accordé par les plateformes de streaming aux traducteurs et aux acteurs de doublage pour effectuer et livrer leur travail. Quoi qu’il en soit, nous sommes tous humains et nous commettons tous des erreurs. En règle générale, le doublage des Simpson est d’une grande qualité et d’une grande une exactitude linguistique, il ne faut donc pas tenir compte de ce petit lapsus qui restera certainement dans notre mémoire comme une simple anecdote.

María Soria
info+msoria@sanscrit.net

Es filóloga inglesa, editora y traductora inglés-español. Apasionada de la escritura, tiene amplios conocimientos en corrección de textos en español y traducción literaria, humanística y jurídica. Ha traducido y autopublicado en Amazon varios relatos breves. En sanscrit, se ocupa del marketing.